Financements

Il est de la responsabilité des structures qui recrutent les doctorants de rechercher ou de prévoir la rémunération des doctorants. 

 

Seuil de financement

L’école doctorale MathSTIC exige que toutes les thèses soient financées. Le seuil minimum est le SMIC net mensuel en tenant compte des avantages éventuellement offerts. Le niveau de rémunération et de protection recommandé est celui offert par le contrat doctoral défini par le décret du 23 avril 2009 relatif au contrat doctoral. Lorsque la thèse est en cotutelle, le seuil de financement indiqué vaut pour les mois passés en France. Certaines activités comme celle d’ingénieur, de cadre, d’enseignant non-vacataire de l’enseignement secondaire, de médecin, peuvent être compatibles avec la réalisation d’un travail de recherche à mi-temps.

 

Les principaux types de financement

Le contrat doctoral d'établissement

Le contrat doctoral est un contrat de travail initié par le ministère de la Recherche dans le cadre d'un contrat à durée déterminée de 3 ans, afin de permettre au doctorant de se consacrer pleinement et exclusivement à ses travaux de recherche pour la préparation de sa thèse. 

 

Les allocations régionales

Les régions Bretagne et Pays de la Loire attribuent des allocations de recherche doctorales destinées à couvrir les coûts salariaux du doctorant.

 

CIFRE

La CIFRE est un dispositif permettant à un doctorant, rattaché à un laboratoire de recherche, de réaliser sa thèse en étant rémunéré par une entreprise privée.
Les conventions CIFRE associent, autour d'un projet de recherche, qui conduira à une soutenance de thèse de doctorat, trois partenaires : une structure (entreprise, collectivité territoriale ou association), un jeune diplômé, un laboratoire. 
Elles s'adressent aux entreprises qui s'engagent à confier à un doctorant un travail de recherche en liaison directe avec un laboratoire extérieur. L'entreprise signe un contrat de travail à durée indéterminée ou déterminée de 3 ans et verse à son "jeune CIFRE" un salaire.

 

Autres sources de financement

Des entreprises, des associations et fondations peuvent également financer des thèses.   

Le CNRS, la DGA ou encore le CNES proposent des bourses.